Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Détection précoce des maladies auditives : L’ONG CBM veut impliquer les (...)

Détection précoce des maladies auditives : L’ONG CBM veut impliquer les enseignants de Gaoua

LEFASO.NET

mercredi 30 octobre 2019

Dans le cadre de son projet dénommé « Oreilles saines et droit à la communication pour tous », l’ONG CBM (Christofell Blendenmission) a tenu, ce mardi 29 octobre 2019 à la Maison de la femme de Gaoua, un atelier de renforcement des capacités des enseignants et des acteurs de la société civile sur les soins primaires de l’oreille, pour une détection précoce des maladies auditives. Ce projet couvre trois régions : le Centre-Sud, le Centre-Nord et le Sud-Ouest.

Détection précoce des maladies auditives : L’ONG CBM veut impliquer les enseignants de Gaoua

Avec une durée de quatre ans (2017 à 2020), le projet « Oreilles saines et droit à la communication pour tous » a prévu de réaliser une série d’activités dont l’appui du service ORL de l’hopital Yalgado-Ouédraogo en consommables et appareils auditifs. Le centre hospitalier bénéficiera aussi d’appareillages pour les enfants souffrant de handicap auditif. Quant aux agents de santé des zones de couverture du projet, ils recevront une formation sur les soins primaires de l’oreille et de l’audition.

Selon Dr Marie Emmanuelle Zouré, médecin de santé publique à la Direction de la prévention et du contrôle des maladies non-transmissibles, la prévalence de la surdité au Burkina Faso est estimée à environ 10%. Elle peut être une maladie handicapante qui peut survenir chez les personnes assez jeunes, notamment les enfants.

JPEG - 87.9 ko
Docteur Zouré Marie Emmanuelle

C’est au regard de cette situation que l’ONG CBM, en collaboration avec le ministère de la Santé, a organisé cette session de formation à l’endroit des acteurs de la société civile et des enseignants, dans le but de les outiller dans la détection précoce des maladies auditives dans la communauté et dans les écoles.

Le choix des enseignants n’est pas fortuit. En effet, ils sont plus en contact avec les enfants. Les outiller pour la détection précoce des maladies auditives permettra ainsi d’éviter les handicaps auditifs, par une bonne prise en charge des maladies auditives.

Au sortir de la formation, Suzanne Traoré/Drabo, directrice de l’école de Gbakono, a dit sa satisfaction. « Cette session nous a été très précieuse parce qu’elle nous a permis de savoir détecter et prévenir les maladies auditives. Il nous revient de partager ces nouvelles connaissances avec nos collègues et les parents d’élèves pour qu’ensemble, nous puissions épargner nos élèves du handicap auditif », a-t-elle confié.

Les cas détectés dans les écoles sont référés au Centre hospitalier régional de Gaoua pour une prise en charge, a précisé Jules Hien, agent RBC Gaoua.

Pour une prise en charge efficace de ces maladies auditives dans la localité, Anne Marie Wédraogo, chargée de programme à CBM et responsable de ce projet, a dit espérer que « les participants pourront faire un transfert de compétences aux autres enseignants et qu’ils vont œuvrer à améliorer les indicateurs dans le cadre de la santé auditive ». Les deux partenaires de CBM à Gaoua sont l’OCADES et RBC Gaoua.

Boubacar Tarnagda

Portfolio

  • Anne Marie Wédraogo -chargée de programme CBM
  • Mme Traoré Suzanne -participante

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Gaoua
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter