Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Coronavirus : Les mesures de protection sont à peine respectées à (...)

Coronavirus : Les mesures de protection sont à peine respectées à Dori

LEFASO.NET

jeudi 2 avril 2020

Dans la ville de Dori, malgré la sortie de terrain des autorités communales et provinciales pour sensibiliser la population au respect des mesures de protection contre le Covid-19, le message ne semble pas être passé. Au marché Petit Paris, les mesures édictées par le gouvernement sont foulées aux pieds par les occupants.

Coronavirus : Les mesures de protection sont à peine respectées à Dori

Le 27 mars 2020, les autorités communales de Dori, par mesure de prudence et dans le but de protéger la population contre le coronavirus, ont pris l’engagement de fermer le grand marché et le marché à bétail. Ainsi, c’est le marché Petit Paris, sis au secteur N°1 de Dori, qui a été choisi par l’autorité communale pour permettre aux femmes de vendre les légumes ou de payer les condiments pour les besoins de la consommation. Des dispositifs de lavage des mains ont été placés à l’entrée du marché, mais ils ne sont pas utilisés. Aussi, les personnes qui portent des masques se comptent sur le bout des doigts.

JPEG - 83.7 ko
la boucherie du petit marché de dori01

Chez les bouchers de ce marché, aucune mesure de protection n’est respectée. Les clients sont entassés devant les étals, sans aucune distanciation. La main qui prend l’argent est celle qui manipule la viande pour servir les clients. Issa Diallo, l’un des bouchers, dit porter un masque juste quand vient le moment de rentrer à la maison. A l’entendre, il ne peut pas travailler en portant le masque. Une de ses clientes nous lance : « Ce boucher ne respecte pas les normes de distanciation. Il devrait laisser un espace d’un mètre entre les clients. En plus, lui-même ne s’est pas protégé les mains. Ce qui n’est pas normal ».

JPEG - 55.5 ko
Nadia Ouedraogo les gens de Dori se croient tout permis00

Quant à Nadia Ouédraogo, qui est venue s’approvisionner en légumes, elle affirme que « les habitants de Dori se croient tout permis par ce qu’il n’y a pas encore officiellement de cas de Covid-19 déclaré dans la ville ». Elle observe que « le port du masque est négligé, et note que c’est seulement le lavage des mains qui est un peu respecté à Dori ». Elle estime donc qu’il faut toujours intensifier la sensibilisation.

Les mesures de protection sont donc loin d’être respectées par les occupants de ce petit marché et bien au-delà. Pourtant, des tournées de sensibilisation ont été faites pour encourager les tenanciers des restaurants, hôtels et bars, ainsi que la population, au respect des mesures prises par le gouvernement burkinabè pour contrer la propagation du coronavirus.

Daoula Bagnon
Correspondant à Dori

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Gaoua
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter