Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Réconciliation nationale au Burkina : A Gaoua, les communautés prônent (...)

Réconciliation nationale au Burkina : A Gaoua, les communautés prônent l’arbre à palabre pour la résolution de certains conflits

LEFASO.NET

mardi 17 août 2021

Le ministère de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale tient dans plusieurs communes du Burkina des cadres de concertations pour faciliter le vivre-ensemble des communautés. L’étape de Gaoua s’est tenue ce vendredi 13 août dernier dans la salle de conférence du conseil régional du Sud-Ouest.

Réconciliation nationale au Burkina : A Gaoua, les communautés prônent l’arbre à palabre pour la résolution de certains conflits

La dynamique de la réconciliation est lancée par les autorités du Burkina Faso. Cette réconciliation ne saurait se faire sans l’implication des communautés ; d’où la tenue de ces cadres de concertations communales en vue de dégager des solutions endogènes.

Selon le point focal du ministère de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale, Samssa Youl, les problèmes rencontrés dans la commune de Gaoua sont d’ordres divers : fonciers, religieux, communautaires. Aussi, ces conflits sont ouverts ou latents.

JPEG - 376.7 ko
Le point focal du ministère de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale à Gaoua, Samssa Youl

Au cours de cette rencontre, les forces vives de Gaoua ont dégagé des pistes de solution pour la résolution des problèmes et conflits qui minent leur vivre-ensemble. Au nombre de celles-ci on peut retenir la parenté à plaisanterie qui est une valeur africaine qui a montré ses preuves dans la résolution de plusieurs conflits communautaires, a confié un participant représentant les anciens, Justin Palenfo.
La résolution des conflits nécessite l’implication des autorités judiciaires. Pour M. Palenfo, cette piste n’est pas la seule voie de résolution.

« Nous devions faire appel à nos anciennes manières de résolution de conflits à savoir "l’arbre à palabre". Certains conflits peuvent se régler entre nous dans le dialogue mutuel. La justice classique nous montre de plus en plus ses limites face à certains problèmes qui ne peuvent pas être résolus efficacement par ‘’la justice des Blancs’’ », a-t-il argumenté avant d’ajouter : « Nous avons fait des recommandations et nous espérons qu’elles ne seront pas rangées dans les tiroirs comme d’habitude ».

JPEG - 385.8 ko
Justin Palenfo, participant représentant les anciens

Quant au point focal du ministère de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale à Gaoua, Samssa Youl, il dira : « Ce cadre nous a permis d’exposer aux communautés les maux qui minent notre vivre-ensemble. Ces données ont été collectées auprès de personnes ressources. Au bilan, nous retenons que les populations, ici, souhaitent que certains problèmes soient résolus par le canal de la parenté à plaisanterie et de l’arbre à palabre dans ce processus de réconciliation ».
Ces concertations communales entrent dans le cadre de l’élaboration de la stratégie nationale de la réconciliation nationale et du nouveau pacte de vivre-ensemble, en prélude du forum sur la réconciliation nationale.

Boubacar TARNAGUIDA

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Gaoua
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter