Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Etablissement des actes de construire : Gaoua a son centre

Etablissement des actes de construire : Gaoua a son centre

LEFASO.NET | Dalou Mathieu Da

mardi 6 juin 2017

Le Centre de Facilitation des Actes de Construire (CEFAC) a officiellement ouvert ses portes le 1er juin 2017 à Gaoua. C’est le Ministre Maurice Dieudonné Bonnanet qui a procédé à l’ouverture de ce centre. La création du CEFAC vise à faciliter l’obtention de ces actes aux populations. C’est un Guichet Unique crée et soutenu par l’Etat.

Etablissement des actes de construire : Gaoua a son centre

Les populations de la région du sud-ouest ne feront plus de longues distances pour l’acquisition d’un permis de construire. Désormais elles pourront s’en acquérir sur place à Gaoua. Le ministère de l’habitat et de l’urbanisme a procédé à l’ouverture officielle du Centre de Facilitation des Actes de Construire (CEFAC). Pour le premier responsable de l’habitat Maurice Dieudonné Bonnanet, l’ouverture du CEFAC est une occasion pour tous les citoyens de se conformer à la réglementation en matière d’Urbanisme et de construction.

En 2016, un contrôle mené par la Direction Régionale de l’Urbanisme et de l’Habitat a révélé que seulement un (1) chantier sur trente-six (36) en construction soit 02,77% disposaient d’un permis de construire contre trente-cinq( 35) chantiers représentant 97,27% qui n’en disposaient pas. Et la raison selon les fautifs, l’inexistence du Centre de Facilitation des Actes de Construire (CEFAC) à Gaoua.

Le CEFAC est un centre qui offre des avantages aux usagers. Outre le regroupement des formalités en un document unique, il convient d’indiquer que de 7 mois que prenait le traitement des demandes de permis de construire dans la procédure classique, désormais le CEFAC offre la possibilité d’obtenir l’autorisation de construire en 30 jours. En outre, des efforts sont faits pour réduire de manière significative les coûts d’obtention des actes de construire. Par exemple, pour les immeubles dont la construction nécessite le permis de construire de catégorie C, le coût de l’étude de sol est passé de 700 383 FCFA à 300 000 FCFA. Les frais de prestation de sapeurs-pompiers ont baissé de 180 000FCFA à 50 000FCFA. En ce qui concerne le permis de construire de catégorie A, la délivrance d’une autorisation de construire après l’assemblage des pièces exigées est de l’ordre de 40 000FCFA contre un tarif cumulé de plus de 700 000 FCFA par le passé.

Le représentant du CEFAC Fati Traoré pense également que cette création facilitera la délivrance du permis de construire, du permis de démolir, du certificat de conformité et du certificat d’urbanisme portant sur toute construction dans la région du Sud-Ouest. Avant de clore ses propos, Traoré a émis le vœu que l’antenne CEFAC de Gaoua connaisse le même succès que les centres existants et produise des résultats probants à même de contribuer ainsi à l’amélioration du climat des affaires au Burkina Faso.

Au cours de la cérémonie, des autorisations de construire ont été remises à certaines personnes. Le Centre de Facilitation des Actes de Construire de Gaoua est le 5ème centre ouvert après ceux de Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, Ouahigouya et Kaya.

A la demande du Ministre Dieudonné Bonnanet, une minute de silence a été observée en la mémoire de Valère Somé décédé à Paris.

Dalou Mathieu Da, correspondant régional
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Gaoua
Soleil voilé, Humididté : 21%
Max : °C
Min : °C

33°C
Soleil voilé
Samedi
Inconnu
20|33°C
Dimanche
Soleil
19|36°C
Lundi
Soleil
18|35°C
Mardi
Soleil voilé
18|35°C
Mercredi
Soleil
18|34°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter