Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Programme spécial de création d’emploi pour les jeunes et les femmes : La (...)

Programme spécial de création d’emploi pour les jeunes et les femmes : La composante 4 lancée à Gaoua

LEFASO.NET | Dalou Mathieu Da

jeudi 14 septembre 2017

Le ministère de la femme, de la solidarité nationale et de la famille a procédé, mardi 12 septembre 2017, au lancement officiel de formation entrant dans le cadre de la composante 4 du programme spécial de création d’emploi pour les jeunes et les femmes (PSCE/JF). C’était dans une salle de conférence comble du conseil régional du sud-ouest.

Programme spécial de création d’emploi pour les jeunes et les femmes : La composante 4 lancée à Gaoua

1 300 femmes et jeunes filles des 13 régions du pays vont bénéficier de formation dans le domaine de l’embouche, du maraichage et en conduite automobile. L’initiative est du ministère de la femme dont le lancement est intervenu mardi dernier à Gaoua en présence des groupements et associations féminines de la région.

Selon Mme le ministre de la femme, son département a tiré leçon des acquis et insuffisances des phases précédentes du programme spécial de création d’emploi pour les jeunes et les femmes (PSCE/JF). C’est pourquoi, il ambitionne à travers ces formations donner les outils nécessaires aux bénéficiaires afin qu’ils acquièrent de nouvelles capacités qui puissent leur offrir des possibilités d’emploi et d’auto emploi. L’objectif premier du PSCE/JF n’est-il pas la réduction du taux de chômage et le sous-emploi des jeunes et des femmes ? Laure Zongo /Hien a promis au nom de son département de doter les bénéficiaires des formations en embouche et en maraichage de matériels adaptés.

La coordonnatrice communale des femmes de Gaoua a traduit toute la reconnaissance des femmes du sud-ouest au gouvernement. Maimouna Palenfo a en outre invité les femmes à participer activement à ces séances de formation qui visent l’amélioration des conditions de vie de la femme burkinabé.

En marge de cette cérémonie d’ouverture, le ministère de la femme a invité la seule conductrice de remorque au Burkina Faso pour un témoignage. Maissata Cissé, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, a retracé sa vie professionnelle au cours de laquelle elle a parcouru le Burkina Faso et d’autres pays comme le Bénin, le Ghana, la Côte-d’Ivoire et le Mali. De l’avis de cette battante, les femmes doivent s’armer courage dans toutes leurs entreprises car « rien n’est facile ». Comme conseil, elle leur a suggéré toujours se battre avant d’espérer le soutien d’autrui ou de l’Etat.

Le Programme spécial de création d’emploi pour les jeunes et les femmes répond à un besoin d’efficacité et d’efficience dans la réalisation des actions en faveur de l’autonomisation économique des femmes. Il est donc en phase avec le Plan national de développement économique et social (PNDES).

Dalou Mathieu Da correspondant régional
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Gaoua
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Vendredi
Soleil
21|35°C
Samedi
Soleil voilé
22|36°C
Dimanche
Soleil voilé
22|36°C
Lundi
Soleil voilé
22|36°C
Mardi
Soleil voilé
22|36°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter