Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Rumeurs d’attributions frauduleuses de parcelles à Gaoua : La conséquence (...)

Rumeurs d’attributions frauduleuses de parcelles à Gaoua : La conséquence d’un manque de communication, selon le maire

LEFASO.NET | Par Boubacar TARNAGDA

vendredi 24 août 2018

Depuis le 12 août 2018, une publication sur les réseaux sociaux (notamment Facebook) par des lanceurs d’alerte faisait cas d’attributions frauduleuses de parcelles par le conseil municipal de Gaoua. Pour mieux comprendre ce qui se passe, un groupe de 45 conseillers municipaux a demandé au maire la tenue d’un conseil extraordinaire. Ce fut fait ce mercredi, 22 août 2018, dans la Salle des fêtes de l’hôtel de ville de Gaoua, dans un climat très tendu.

Rumeurs d’attributions frauduleuses de parcelles à Gaoua : La conséquence d’un manque de communication, selon le maire

Dès le 14 août 2018, le groupe de 45 conseillers municipaux de Gaoua ont adressé une correspondance au maire, Fiacre Kambou, avec pour objet la convocation d’une session extraordinaire du conseil municipal. Ces derniers exigeaient des explications sur des rumeurs d’attributions frauduleuses de parcelles loties.

Certains bénéficiaires, proches du maire, s’attèleraient à vendre les parcelles acquises, selon les mêmes rumeurs. D’où proviennent ces parcelles ? Qui en sont les bénéficiaires ? Quels ont été les critères d’attribution ? Ce sont entre autres les questions qui ont fusé à cette rencontre.

Selon le maire Fiacre Kambou, à la faveur de la célébration du 11-Décembre 2017 à Gaoua, il était prévu, parmi les infrastructures à réaliser, la construction de cités. Les sites retenus étaient Tonkar et Gaoua Pari. La commune a négocié avec les propriétaires terriens, qui ont accepté de céder leurs terres, sans dédommagement.

Le dédommagement financier concernait uniquement les personnes affectées par le bitumage des routes. « Pour les personnes expropriées de leurs terres, j’ai demandé au ministère de l’Urbanisme de créer une trame d’accueil pour permettre à la mairie de les dédommager, et cette requête a été accordée », explique le maire.

C’est ainsi qu’une commission d’attribution spéciale a été mise en place et a procédé au recensement des personnes affectées. À ce jour, les personnes affectées sont passées retirer leurs notifications d’attribution de parcelles dûment signées. Pour Fiacre Kambou, les bénéficiaires sont libres de jouir, comme ils veulent, de leurs terrains.

Notons que 140 parcelles ont été dégagées pour la mairie de Gaoua par le ministère de l’Urbanisme, sur les sites de Tonkar et Gaoua Pari.
Selon un conseiller municipal, la frustration est venue du manque de communication. Il ajoute que ni la création, ni les travaux du comité qui a travaillé sur l’attribution des parcelles, n’ont été notifiés aux conseillers (à aucun conseiller, jusqu’au jour de ce conseil extraordinaire).

Le déficit de communication, sur ce point, a été reconnu par le maire, qui s’est excusé auprès du conseil municipal. Une attitude qui a contribué à installer un climat détendu, après plusieurs heures de débats houleux. Le maire a, avant de lever la séance, demandé aux uns et aux autres de faire preuve de retenue par rapport aux informations véhiculées sur les réseaux sociaux.

Boubacar Tarnagda
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Gaoua
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Mardi
Soleil et nuages épars
22|32°C
Mercredi
Orage épars
22|32°C
Jeudi
Soleil et nuages épars
22|32°C
Vendredi
Soleil et nuages épars
21|31°C
Samedi
Orage épars
21|31°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter