Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Région du Sud-Ouest : L’ANEEMAS sensibilise aux bonnes pratiques (...)

Région du Sud-Ouest : L’ANEEMAS sensibilise aux bonnes pratiques d’exploitation des sites aurifères

mardi 19 novembre 2019

L’Agence nationale d’encadrement des exploitations minières artisanales et semi-mécanisées (ANEEMAS) a organisé, ce vendredi 15 novembre 2019 dans la salle de conférence du haut-commissariat de Gaoua, une rencontre d’information et de sensibilisation sur l’organisation et l’encadrement technique dans le domaine des exploitations minières artisanales.

Région du Sud-Ouest : L’ANEEMAS sensibilise aux bonnes pratiques d’exploitation des sites aurifères

Dans le souci de bien organiser le secteur de l’orpaillage artisanal en règlementant la vente, assurer le suivi administratif et règlementaire en vue de responsabiliser les orpailleurs sur leur activité, l’Agence nationale d’encadrement des exploitations minières artisanales et semi-mécanisées (ANEEMAS) a rencontré les acteurs pour leur rappeler les objectifs qui leur sont assignés.

De l’intervention du directeur général de l’ANEEMAS, Salofou Trahoré, il ressort que pour une gestion efficiente des sites aurifères, l’implication de tous s’avère nécessaire. Il ajoute : « Dans le cadre de la formalisation de l’exploitation artisanale, nous allons avoir des répondants dans chaque site. Il sera fait obligation à tous les gestionnaires des sites de tenir un registre où ils vont répertorier tous les détenteurs de puits d’exploitation artisanale. Les détenteurs de puits vont également tenir un registre pour répertorier l’ensemble des employés qu’ils auront au niveau de leurs puits, des informations sur leurs employés afin de situer les responsabilités en cas de problème ».

Il est très récurrent, dans la région du Sud-Ouest, que des orpailleurs étendent leur activité dans des domaines scolaires. Et à ce sujet, M. Trahoré rappelle que « les dispositions règlementaires sont assez claires à ce niveau ; vous avez des zones où l’exploitation est formellement interdite et celui qui enfreint cette réglementation est passible d’amendes et d’emprisonnement et nous les sommons de quitter les lieux immédiatement ».

Au cours de cette rencontre, trois modules ont été présentés aux acteurs présents par Kadeoua Tuanwigniniyi Raoul, chef de bureau d’encadrement de Gaoua. Le premier a porté sur la présentation de l’ANEEMAS et ses missions, le deuxième a concerné le cadre règlementaire sur l’exploitation artisanale et, le troisième, la stratégie d’organisation des sites. Les sites seront organisés en trois zones, à savoir la zone d’extraction, la zone de traitement, la zone d’habitation et d’activités diverses. En outre, ces sites seront sous la gestion de personnes physiques ou de coopératives, avec des conventions assorties de cahiers de charges.

JPEG - 67.1 ko
Salofou Trahoré -Directeur Général ANEEMAS

Pour le haut-commissaire Marie Sylvanus Doamba, cette rencontre est la bienvenue en ce sens qu’elle a permis aux acteurs de mieux comprendre le rôle de l’ANEEMAS dans la région. « Je souhaite que la structure vulgarise sa stratégie de travail dans les langues locales parce que les acteurs de ce secteur sont dans leur grande majorité illettrés, ce qui pourra nous éviter certaines situations conflictuelles », a-t-il demandé.

En marge de cette activité, l’ANEEMAS a organisé une session de formation au profit des élus des collectivités locales sur la règlementation, la protection de l’environnement, la lutte contre le travail des enfants et la sécurisation des sites d’exploitation artisanale.

Boubacar Tarnagda

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Gaoua
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter